Le pays de la modernité

décembre 7th, 2008 by admin

Ah, le Japon, “entre tradition et modernité”… Certes, certes. La modernité, c’est les buildings aux formes improbables, les magasins de haute technologie, les gadgets dernier cri, les trains grande vitesse toujours à l’heure (à la minute près)… La tradition, c’est facile aussi : les temples, les kimonos, les sumos, les danses traditionnelles, la gastronomie (hum, les boulettes de riz au poulpe que dégustent les enfants à la sortie de l’école !), les arcs dans le métro le samedi, etc. Mais qui a-t-il dans ce “entre” ?

Il y a un pays qui a connu un essor formidable dans les années soixante et soixante-dix, puis une récession également remarquable ; il y a une population vieillissante, qui n’a pas toujours les moyens d’une retraite. D’où ces magasins, ces salons de coiffure ou ces restaurants tenus en famille par un aïeul qui n’a ni l’âge de la modernité, ni les moyens de la tradition : un tas de lieux désuets, authentiques et touchants, qui sont aussi un visage du Japon.

Un petit restaurant ouvert toute la journée, où on mange rapidement et debout (à Osaka) :

Une boutique de biscuits pour les touristes, à Nikko :

Une droguerie à Nikko. A l’arrière plan, le propriétaire rentre chez lui (c’est-à-dire qu’il va dans la pièce du fond, séparée du magasin par une porte coulissante de bois et de papier) :

Un vendeur d’on ne sait trop quoi, ou peut-être un réparateur de cycles, qui dîne dans la pièce principale de sa maison, là encore au fond de la boutique:

Notre préféré : le magasin d’un vendeur d’électronique et d’appareils ménagers… si, si, là on est dans la boutique… mais faut bien passer le temps entre deux clients… (à Nikko) :

D’ailleurs, on y était entré pour acheter une lampe de poche parce que les rues qui menaient à notre hôtel n’étaient pas éclairées la nuit (c’est-à-dire à partir de 17h donc…).

Après ça, nous sommes allés nous réchauffer dans un restaurant d’okonomiyaki (aventure à suivre sur la page “gastronomie”) :

Et pour finir, toujours à Nikko, l’intérieur d’un salon de coiffure (mais là nous ne sommes quand même pas entrés, pas fous non plus…)

Posté dans Visites hors Tokyo

One Response

  1. Mireille

    Merci beaucoup pour ce petit tour dans le Japon “profond” vu par des Européens curieux. Je me délecte toujours à parcourir votre blog. Continuez, grosses bises

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.