Royal

janvier 17th, 2009 by admin

Séoul compte, pour une raison de nous inconnue, plusieurs palais royaux. La plupart ont été détruits pendant l’une des occupations japonaises (surtout fin XVIe), mais fidèlement reconstruits. Les deux plus grands se trouvent tout au nord de la ville, juste au pied des montagnes. Ils s’étendent sur une grande superficie, en plusieurs bâtiments aux fonctions distinctes. Bien que n’ayant pas compris toutes les subtilités d’organisation, nous avons été franchement séduits par cette architecture de bois, ces jeux et couleurs et de toits de tuile.

Le plus ancien en l’état est celui de Changdeokgung, construit en 1405 et rebâti dès le début du XVIIe, puis utilisé jusqu’à la fin du XIXe.

le portique d’entrée

la salle de réception (le roi reste à l’intérieur, les officier attendent au bas des escaliers)

des toits de tuile (le bâtiment qui est vernissé de bleu servait à traiter les affaires importantes)

la salle du trône : extérieur…

… et intérieur

deux bâtiments servant sans doute à quelque chose…

la bibliothèque (la grande porte est réservée au roi, les officiers doivent passer par les deux petites de part et d’autre)

un étang

détail d’un toit de tuiles

Le second, quoique plus grand, n’a été reconstruit qu’au XIXe siècle avant d’être de nouveau endommagé par l’occupation japonaise entre 1910 et 1945…

le portique de l’entrée

des gardes en costume traditionnel, à l’entrée

la salle de réception (les petites bornes indiquent le point où doivent s’arrêter les officiers en fonction de leur grade, un messager allant porter leur requête au roi dans le bâtiment)

une des nombreuses sculptures de pierre de ce palais

détails des toits

la salle du trône : extérieur…

… et intérieur

les murs du jardin, en marqueterie de briques

un étang, où l’on amenait les visiteurs étrangers pour admirer la vue (pas mal en effet !)

Posté dans Corée

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.