En traversant le Japon

février 23rd, 2009 by admin
De Tokyo à Hiroshima, 900 km, soit quatre heures de Shinkansen qui offrent l’occasion de traverser une partie du pays, le coeur de son île principale. En fait, on suit longtemps la mégalopole, comme une longue banlieue qui n’en finit pas. Les habitations ne sont pas très hautes, souvent des maisons à un étage, mais elles se collent les unes aux autres et sont aussi souvent mêlées aux usines. Ainsi, pendant tout le début du trajet, la présence de la nature se limite au seul Mont Fuji.

Avant les champs, dès que la place se fait moins rares ce sont les grandes usines qu’on voit apparaître. On croise nombre des entreprises symboliques du Japon, de l’électronique à la brasserie :



Puis, dans un décor de plus en plus montagneux, les jardins et les serres se font plus fréquents.

Enfin viennent les champs, jamais bien loin des habitations.

Finalement, l’occupation reste continue entre deux grandes villes, et l’on ne reconnaît celles-ci qu’à la hauteur des bâtiments ou à la recherche architecturale (ici Nagoya) :

Il est vrai que le plus gros des constructions ne brille pas par son esthétique, en dehors des temples, dont on voit parfois dépasser les toits :

Certaines incongruités ne font cependant pas regretter la simplicité générale !

Ce n’est qu’en arrivant vers le fin du voyage que les habitations se dispersent un peu pour laisser la place aux champs (de riz) et aux montagnes (enneigées) :

Posté dans Visites hors Tokyo

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.