Sanctuaire flottant

février 21st, 2009 by admin

Dernier article sur Miyajima, cette petite île sacrée en face d’Hiroshima, mais le plus important. Au coeur de l’île se trouve en effet un sanctuaire, fondé au Ve siècle (la forme actuelle date du XIIe siècle). Mais l’île étant sacrée, le commun n’avait pas le droit d’y poser le pied : le temple a donc été construit sur pilotis, et on y accédait par bateau, en franchissant un portique (torii) élevé par la force des choses dans la mer. Ainsi le sanctuaire semble réellement flotter (enfin, surtout à marée haute !), pris entre la forêt et la mer.

En agrandissant les deux dernières photos, vous pourrez apercevoir un spectacle très rare à Miyajima : des flocons de neige voler autour du sanctuaire.

Un peu à l’écart, sur la colline, une pagode de cinq étages, construite en 1407 vient compléter l’ensemble. A côté se trouve un grand bâtiment, le “pavillon aux mille tapis” (le tapis, ou tatami, est au Japon une mesure de superficie). Celui-ci, construit au XVIe siècle, est resté inachevé : il n’est donc pas peint, ce qui accentue encore ses dimensions et celles, imposantes, de sa charpente.

Mais tout cela n’est qu’accessoire : la star de Miyajima c’est le torii flottant, qui est considéré comme l’un des trois plus beaux paysages du Japon. Conséquence immédiate et évidente, c’est l’un des sujets les plus photographiés du pays, ce qui n’est pas peu dire ! Voici d’ailleurs la queue pour se prendre en photo avec le torii en arrière plan :

Nous avons sacrifié à la coutume : le voici de jour…

de nuit…

et à marée basse…

Amère déception : il ne flotte pas vraiment ! Mais on peut se consoler en allant le toucher :

Posté dans Visites hors Tokyo

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.