Vous prendrez bien une petite gâterie ?

février 1st, 2009 by admin

Le haricot rouge est à la base de presque toutes les spécialités sucrées du Japon, généralement sous forme d’une pâte servant à fourrer un gâteau dont le goût et la forme varient selon les régions : une boule de pâte de riz (mochi) à Tokyo, un triangle de crêpe à la cannelle à Kyoto, et une gaufre en forme de feuille d’érable à Hiroshima. Cette dernière offre un avantage non négligeable : la fabrication en est facile à automatiser. En voici tous les secrets !

1- Graisser le moule au pinceau :

2- Verser la première couche de pâte à gaufres :

3- Déposer la pâte de haricots rouges :

4- Verser la deuxième couche de pâte à gaufres :

5- Retourner la gaufre :

6- Quand c’est cuit, ouvrir le moule et retirer les gâteaux !

Et voilà la machine en entier : (bon, si ça vous tente, je pense que c’est aussi faisable avec un bête gaufrier !)

Posté dans Pratiques d'aujourd'hui, Visites hors Tokyo

Leave a Comment

Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.